compartiment lecteurs
trains et gares dans la littérature

LE TRAIN ET LA GARE ont une présence extraordinaire dans la fiction moderne. À la fois scène, décor, salle de spectacle, écran où s’impriment toutes sortes de paysages, figure du huis clos, on y rencontre l’amour, l’aventure, la mort dans tant de polars, la fuite (ou l’illusion de la fuite comme on le verra) dans tant de récits de voyage, un ailleurs dans tant de récits fantastiques. La torture et l’extermination y ont aussi trouvé un médium idéal…



L’ensemble du réseau ferré à l’échelle d’un pays, ou même d’un continent, nous semble parfois une arborescence que nous suivons, guidés par une force que nous devons bien appeler le destin: une subtile conjonction de rigueur prédéterminée dans le temps et l’espace —horaire, trajet— et d’imprévisible, la part inhérente aux occupations humaines.
 
adultes et adolescents

18 panneaux 60 x 120 cm, port gratuit, TTC

version affiches nues 950 €
version plastifiée souple 1290 €
version sur bâche M1 1620 €
location trois semaines 750 €


crédits : textes : *voir page 1
illustrations : David Fabro