la saga des épices

LA RECHERCHE DU SEL indispensable au bétail, socle et pilier de la civilisation des Mongols, détermina leur descente sur la Chine centrale et maritime et c’est pour ainsi dire en passant chercher du sel qu’ils conquirent la Chine au XIIe siècle. Tout ceci montre que les denrées apparemment accessoires ne le sont qu’au regard du contemporain à qui tout est proposé à profusion, et leur que leur quête a pu bouleverser l’histoire.


"La Saga des Épices" met en parallèle l'histoire économico-politique de la planète et l'histoire du goût et de la cuisine pour montrer que les épices furent le moteur de leur évolution conjointe. Ayant perdu leur pouvoir de conservation (et de dissimulation…) à l'apparition du frigo, elles gardent une forte valeur symbolique liée à des représentations exotiques, tandis qu'elles doivent partager la fonction d'assaisonnement avec des végétaux de tout poil plus récemment entrés dans la famille. La cuisine fade n'existe pas en soi, elle est seulement une cuisine par défaut d'épices, quelles qu'en soient les raisons.


Aux épices la charge des révolutions de palais, celui du roi comme les nôtres.
 
adultes et adolescents

12 paneaux au format 60x120 cm

affiches nues 850 €
version plastifiée souple 1120 €
version sur bâche M1 1380 €
location trois semaines 790 €


crédits : textes : *voir page 1
illustrations : Christelle Guenot