Des plumes bien trempées dans le Rio de la Plata
écrivains et écritures d'Argentine et d'Uruguay

Quatre déserts -le ciel, l'estuaire, la forêt au nord, la pampa au sud- ont drainé les "alluvions zoologiques" que furent ces générations d'émigrants venus de soixante nations, et même, on sembla y accepter les subdivisions provinciales: Basques, Béarnais, Calabrais, Aveyronais, etc.


Ainsi voici réunis tous les ingrédients nécessaires à la naissance d'une grande littérature: le désert comme une page blanches, l'entrecroisement d'une multitude de cultures, l'exil, le déracinement de masses rurales projetées dans des ensembles urbains démentiels, une féroce oligarchie de patriarches appuyée sur des cohortes de généraux, et enfin, une réalité sociale pauvre mais rêvée à l'aune de la vieille Europe, tandis que la nature exubérante, démesurée, intime aux hommes de la célébrer. Au bout du compte, deux "petits" pays totalisant quarante millions d'habitants ont produit plusieurs écoles littéraires et une cinquantaine d'écrivains de renom. Le recensement qui suit est fait sur la base des traductions disponibles dans la librairie française.